De la nature dans la jardin © Quentin Kohler

Jardins naturels

Durée du projet: 01.04.2020 - 01.04.2022

Vous aimeriez augmenter la diversité naturelle de votre jardin ou de vos terres agricoles ? Ce projet est pour vous !

Pro Natura vous conseille pour favoriser la biodiversité

L’acquisition de terrains à haute valeur biologique est une stratégie de protection de la nature qui est nécessaire et efficace. Pro Natura Jura, tout comme ses homologues des autres cantons et d’autres associations, a acquis et entretient plusieurs réserves et c’est une aubaine pour la faune, la flore et les champignons.

Ces havres de nature sont toutefois éloignés les uns des autres, et toutes les espèces ne sont pas égales dans leur capacité à migrer d’un territoire à un autre. Les invertébrés qui ne volent pas, les plantes dont les graines ne sont pas dispersées par le vent ou les oiseaux par exemple. Quand subsistent plusieurs populations d’une espèce devenue rare, mais que ces populations sont incapables de se rejoindre les unes les autres, le manque de brassage génétique les menace de consanguinité.

Nature bienvenue !

La richesse des réserves et d’autres zones épargnées par l’urbanisation et l’intensification agricole est donc également liée à une autre grande force : ce qu’on fait chez soi pour soutenir la biodiversité, et c’est pourquoi Pro Natura Jura offre ses conseils pour promouvoir la biodiversité chez vous.

Quelques mètres carrés peuvent jouer un rôle charnière sans qu’on remarque la portée de nos gestes. Un petit plan d’eau permet le contact entre deux populations de tritons et de crapauds, une touffe qu’on aura épargnée en passant la tondeuse servira de refuge pour les criquets du voisinage.

Nos yeux sont particulièrement attirés par les oiseaux et les papillons, et nous devrions regarder un peu plus en détail. Une fois les fleurs fanées, les hautes herbes nous semblent moins attractives selon notre vision adaptée à la recherche de fruits, qui a sans doute influencé notre facilité à remarquer des fleurs et papillons colorés. Pourtant, l’intérêt de ces herbes hautes est toujours là. Le sol à leurs pieds reste humide, on a donc un nouveau microclimat, nécessaire à certaines pontes et larves. Les chenilles peuvent terminer leur cycle de vie sans que leur plante-hôte ne soit tondue. Les tiges creuses séchées qui se seront cassées serviront de nid à quelques abeilles sauvages. C’est sans fin !

Bien sûr, chaque personne n’a pas le privilège de l’accès à un jardin, et encore moins celui de décider où sera plantée une haie avec bande herbeuse qui reconnectera deux massifs forestiers. Nous pouvons toutefois contribuer en informant nos proches qui perpétuent la néfaste culture du « propre en ordre » par simple méconnaissance.

Nous sommes là pour vous !

De plus, rendre son jardin plus favorable à la nature ne se fait pas en un claquement de doigts. Démarrer peut être fastidieux, internet regorge d’informations longues à rassembler et parfois destinées à une autre région que la nôtre.  Quels arbustes sont indigènes, lesquels sont exotiques ? Quel intérêt à laisser cet arbre mort en place ? Plus subtil, quels arbustes ajouter pour avoir des fleurs du printemps à l’automne pour les pollinisateurs ? Comment remplacer ma haie de thuyas tout en gardant le caractère opaque en hiver ? Vous louez un terrain et aimeriez de l’aide pour rédiger un nouveau bail qui prend mieux en compte les intérêts de la nature ? N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour en discuter !

 

Pour toute information, contactez-nous par email à pronatura-ju@pronatura.ch.


Cela pourrait aussi vous intéresser

Réserve naturelle «Le Martinet»

Le Jura semble concentrer dans cette réserve. On y…

Réserve naturelle

Le comité

Découvrez qui se cache derrière Pro Natura Jura! Nous…

Réserve naturelle «En Vâ Béchat»

Des rochers et des mares ! Voilà en cinq mots comment…

Réserve naturelle