Sur les crêtes du Jura, des éoliennes majestueuses se dressent vers le ciel © Pro Natura

Nos prises de position

Pro Natura Jura prend position en faveur de la biodiversité lors des consultations cantonales et soutient l'engagement d'autres organisations non gouvernementales partageant ses valeurs. Dans le cadre vert à droite de votre écran, vous trouverez nos documents de position en pdf ainsi que des liens vers d'autres sites.

Plan spécial cantonal - Périmètre réservé aux eaux (2019)

En 2017, nous émettions un avis négatif sur la méthodologie retenue pour la détermination des périmètres réservés aux eaux (PRE) et proposions des mesures plus fortes en faveur de la biodiversité. Or, ces critiques et actions n’ont nullement été prises en compte. Les calculs de la largeur de l’espace réservé en de nombreux points sur les cours d’eau jurassiens ne sont pas acceptables pour nous. Par exemple, il nous apparaît essentiel que les distances le long des cours d’eau, sur lesquels tout apport d’engrais et de produits phytosanitaires est interdit, devraient être mesurées à partir du sommet de la berge et non depuis sa base. De plus dans le cas du Doubs, l’utilisation extensive de ses rives et de ses affluents est primordiale pour réduire les intrants nocifs dans ce cours d’eau, à grande valeur écologique, et ainsi respecter les objectifs de protection fixés. Aussi, nous demandons que tous les secteurs du Doubs et de ses affluents, même «petits», soient protégés par un PRE. Nous émettons également des critiques sur l'utilisation à titre de loisir du PRE. Finalement, nous regrettons vivement que la problématique des drains n'ait pas été abordée.

Plan directeur cantonal - Carrières et décharges (2019)

Pro Natura Jura apprécie que le développement des carrières se fera uniquement dans la continuité immédiate des sites existants et remarque qu'un seul nouveau site de décharge est proposé. Toutefois, notre association regrette que les corridors faunistiques d'importance supranationale ne soient pas évoqués et demande donc des compléments à ce sujet. De plus, nous attirons l'attention du Gouvernement sur le fait que les décharges ne sont pas uniquement des "trous à combler" mais sont aussi des biotopes qui peuvent abriter des espèces rares et inventoriées dans la Liste rouge. Nous demandons donc que la fiche sur les décharges soit amendée afin la biodiversité soit prise en compte dans l'autorisation d'exploiter une telle infrastructure.

Pâturages boisés (2018)

Pro Natura Jura regrette l'absence de spécialistes des questions de la biodiversité, du paysage et du tourisme dans le groupe de travail chargé de réaliser le rapport. A notre avis, le chapitre 2.2.4 "Valeurs naturelles et paysagères", extrêmement insignifiant, en est la principale victime. De plus, nous demandons que les conceptions et idées directrices des précédentes études, à l'exemple de Pâtubois de l'Université de Neuchâtel, ou rapports, tels les PGI de Muriaux et de la Chaux-des-Breuleux, aient une place plus marquée.

Plan directeur cantonal - Hydroélectricité (2016)

Nous regrettons vivement que les recommandations de l'OFEV en matière de balance des intérêts entre potentiel hydraulique et valeurs écologiques et paysagères ne soient pas davantage prises en compte. La nature est très clairement mise de côté au détriment de l'industrialisation de nos cours d'eau.

Plan directeur cantonal - Eolien (2016)

Nous sommes étonnés que les critères pour les espèces protégées ne soient pris en considération qu'au stade de la planification de détail. Pour nous, ces éléments devraient être pris en compte en début de processus de planification. Nous émettons également de très nombreuses autres réserves (santé humaines, petites éoliennes, processus démocratique, modélisation notamment).

Conception directrice du développement territorial (2016)

Nous trouvons la position du Gouvernement trop conservative. Nos attraits naturels et touristiques sont ignorés à la faveur du développement industriel et bâti. De plus, nous trouvons ce document insuffisamment directif. Toutes les alternatives semblent être possibles. Nous aurions attendu du Canton un parti pris plus important pour de réelles orientations politiques, particulièrement en faveur de la biodiversité.

Plan directeur cantonal - Géothermie (2014)

Dans notre réponse à la consultation publique, nous nous sommes consacrés à étudier les aspects en lien direct avec la protection de la nature, du paysage et des pollutions. Nous sommes particulièrement soucieux pour l'équilibre écologique du Tabeillon. Les enjeux liés à la sismicité, hors de notre champ d'activité, ne sont pas discutés.