Vue générale de la réserve d'En Vâ Béchat © Marc Tourette

Réserve naturelle «En Vâ Béchat»

Des rochers et des mares ! Voilà en cinq mots comment résumer le caractère tant minéral que biologique de notre petite réserve d'En Vâ Béchat qui nous tient particulièrement à coeur. Nonobstant, sa modeste taille, elle joue un rôle essentiel de refuge et de relais entre biotopes humides situés entre les champs céréaliers ajoulots !

Situé aux milieux de terres agricoles intensives, la réserve d'En Vâ Béchat est une ancienne carrière d'un demi-hectare à Fontenais. Murgiers, mares permanentes, gouilles temporaires et parois rocheuses font le bonheur des très nombreux amphibiens qui ont colonisé cet îlot de biodiversité ! La réserve devrait bientôt être classée en site de reproduction de batraciens d’importance cantonale. Depuis 2011, Pro Natura Jura loue ce lieu à un privé.

Les espèces et les milieux rencontrés

Crapaud accoucheur © Gauvain Saucy © Gauvain Saucy
Nous mettons tout en oeuvre pour que le chant flûté du crapaud accoucheur résonne à nouveau dans cette réserve !

Cette réserve est essentiellement dévolue aux populations d'amphibiens. Elle comporte plusieurs plans d'eau et abrite six espèces de batraciens, dont le Triton alpestre, le Triton palmé et le rare Triton lobé. Le crapaud accoucheur y chantait encore en 2007.

Les menaces

Longtemps, l'être humain a façonné cette carrière pour ses besoins en pierre. Depuis l'arrêt de son exploitation, ce lieu s'embuissonne et perd ses qualités écologiques.

Nos interventions

Création de milieux pionniers dont cette mare temporaire © Marc Tourette © Marc Tourette
Le maintien de milieux pionniers est essentiel pour la biodiversité.

Pour maintenir un lieu propice aux amphibiens, nous intervenons régulièrement en curant les plans d'eau ainsi qu'en décapant complétement certaines surfaces afin de maintenir des milieux pionniers. Nous contrôlons l'embroussaillement à l'aide de chèvres.

L'un des enjeux majeurs de cette réserve, isolée au milieu de terres agricoles intensives, est de recréer une connectivité avec d’autres habitats favorables aux amphibiens. Dans ce but, nous menons un projet qui a pour but de créer des habitats relais entre cette réserve et un autre étang situé à un kilomètre de là où, par exemple, le crapaud accoucheur est encore bien présent.

A terme, nous désirons que cette réserve soit intégrée dans l'Inventaire des sites de reproduction de batraciens d'importance nationale. Il nous faut alors réussir à renforcer la fragile population de Triton lobé.

Comportement à adopter dans nos réserves:
Tenir les chiens en laisse.
Rester sur les sentiers balisés.
Quitter les lieux la nuit venue.
Ne pas faire de feu.



Quand s’y rendre
En train jusqu'à Porrentruy, puis en bus jusqu'à Sur les rochets à Fontenais.
Horaires d’ouverture
En toute saison.
Lieu
Entre Fontenais et Villars-sur-Fontenais.